Victims' Rights Working GroupPromoting the rights and interests of victims
Octobre 2014
LunMarMerJeuVenSamDim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Le groupe de travail sur le droit des victimes en République Démocratique du Congo

Le groupe de travail sur le droit des victimes en République Démocratique du Congo, est une nouvelle coalition d'ONG protégeant les droits de l'homme en République Démocratique du Congo.

Le groupe a été crée en 2009 dans le but de promouvoir et de protéger les droits des victimes de la guerre civile qui a eu lieu en République démocratique du Congo ; ainsi que d'assurer le respect de leurs droits tout au long des procès devant la Cour pénale internationale, impliquant notamment des ressortissant de la RDC.

Il est le bras congolais du groupe de travail sur le droit des victimes, www.vrwg.org , qui se consacre à la promotion et à la défense des droits des victimes devant la Cour pénale internationale (CPI).

En effet, Le Bureau du Procureur de la CPI enquête sur les crimes graves présumés commis sur le territoire de la République démocratique du Congo (RDC) depuis le 1er juillet 2002, des millions de civils sont morts par suite des conflits qui ont marqué la RDC. La Cour a compétence sur les crimes commis après le 1er juillet 2002, date à laquelle le Statut de Rome de la CPI est entré en vigueur. Des États et des organisations internationales et non gouvernementales ont signalé des milliers de personnes tuées sommairement en RDC depuis 2002. Les rapports font état de pratiques de viols, de tortures, de déplacements forcés et de conscriptions illégales d'enfants soldats.

« L'ouverture de la première enquête de la CPI constitue un grand pas pour la justice internationale, la lutte contre l'impunité et la protection des victimes. » M. Luis Moreno-Ocampo, Procureur de la CPI.

Quatre affaires impliquant des ressortissants de la RDC sont en cours d'examen devant la Cour : Le Procureur c/Thomas Lubanga Dyilo ; Le Procureur c/Bosco Ntaganda ; et Le Procureur c/Germain Katanga et Mathieu Ngudjolo Chui pour des crimes commis sur le territoire de la RDC ; et Le Procureur c/Jean-Pierre Bemba Gombo pour des crimes perpétrés en Centrafrique. L'affaire concernant Thomas Lubanga Dyilo est en phase de première instance tandis que les trois autres affaires en sont encore à leur phase préliminaire.

Pour toutes questions, merci de contacter:

Maître Freddy KITOKO ou

Guy Kajemba

Directeur de la Vision Globale et Commune du Développement

Office: +243 998085861 / +243 897153068

Bureau: +243 15105537

Téléphone portable: +243 818153407