Victims' Rights Working GroupPromoting the rights and interests of victims
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

LE GROUPE

Le Groupe de Travail pour les Droits des Victimes (GTDV) est un réseau de plus de 300 groupes et experts de la société civile nationale et internationale, créé en 1997 sous les auspices de la Coalition pour la Cour Pénale Internationale. Créé par des ONG internationales et des experts, au fil des années, le Groupe a évolué et désormais inclut des ONG dont les pays d’origine sont très variés, en particulier des pays les plus intimement touchés par la CPI (République Démocratique du Congo, Soudan et Ouganda).

Le GTDV travaille à assurer que les droits des victimes sont protégés efficacement et respectés, et que leurs besoins et inquiétudes sont satisfaits au cours du processus judiciaire de la Cour Pénale Internationale (CPI). Au cours du processus qui a mené à l’adoption du Statut de la CPI en 1998, l’expertise des membres et un travail clé avec les Gouvernements a abouti à un certain nombre des mesures cruciales incorporant les victimes dans le Statut : de fortes mesures de protection des victimes, et pour la première fois devant un Tribunal International Pénal, la possibilité pour les victimes de participer activement aux procédures et de demander réparation. Ces développements ont déjà eu un impact considérable sur les procédures de la Cour ; et le travail actuel du GTDV est conçu pour assurer que la Cour mettra en œuvre de façon efficace ces mesures, faisant pour la première fois de la justice une réalité pour les victimes. Une attention particulière est portée sur le besoin d’assurer que la CPI rendra une justice non seulement rétributrice mais aussi restauratrice qui aspirera, entre autre, à empêcher une re-victimisation, à briser les cycles des violence, et à fournir réparation et réhabilitation aux victimes. Le GTDV milite pour des structures et procédures justes et efficaces devant la Cour pour faciliter la participation pleine et active des victimes.

Le GTDV et ses membres constitutifs étaient représentés lors des réunions du Comité préparatoire précédant le Statut de Rome, à la conférence de Rome elle-même et aux réunions suivantes de la Commission Préparatoire, pendant laquelle le Règlement de Preuves et de Procédures a été ébauché. Les organisations membres du Groupe de Travail continuent de faire paraître de nombreux documents de prise de position et d’information, participant à toutes les rencontres clés avec la Cour et l’Assemblée des Etats-Partis.

Les Membres du Groupe rencontrent Mme Simone Veil, Directrice du Fond en Faveur des Victimes, afin de discuter des Règles de fonctionnement du fond. 4ème Session de l’Assemblée de Etats Partis à la Hague, Décembre 2005. Le Règlement a été adopté par l’Assemblée lors de cette session.